L'aube de notre amour.

Quel âge avez-vous ?

Moins de 18 ans

18 ans ou plus

icequeen   L'aube de notre amour. 4 Ce jour à 12:54

Dans cette nuit sans fin, blottie dans la peine ombre,
J'écoute la pluie geindre, dans les ruelles sombres,
Les volets entrouverts, des frissons me parcourent,
Le vent s'invite à mes côtés dans un bruit sourd.

Une brume apaisante, m'enlace doucement,
De son humidité qui telle un pensement,
Amoindrit mes douleurs, éternelles tourmentes,
Sans abroger ces maux, qui constamment me hantent.

Dans ma méditation, mon esprit se consume,
Au rythme des nuages, défilant sous la lune,
Un effrayant cortège nébuleux m'envahit,
La source de mes ennuis, oh jamais ne tarit.

Des questions interdites me brûlent l'estomac,
Derrière mes cantilènes, j'imagine tes bras,
Sur ma peau nue tracer, les courbes de ma chair,
ton odeur onirique me laisse un goût amer.

Un premier chant d'oiseau s'élève de la rue,
Tandis que sur mon corps, frissonnant et déchu,
S'étend tendrement le premier rayon du jour,
Peut-être qu'est venue l'aube de notre amour...

La rosée couvre l'herbe d'un fin manteau de perles,
Et l'oiseau solitaire est rejoint de jeunes merles,
Les larmes sur mes joues ont séché aujourd'hui,
Un nouveau jour se lève sur la ville endormie.

L'odeur des rosiers m'embaume de douceur,
Ton âpreté laisse place au parfum d'une fleur,
Je me sens renaître de mes cendre ardentes,
C'est le jour pour te dire la passion qui me hante.

Vous pouvez me critiquez à votre guise je ne suis pas suceptible lol. Evitez juste de me corriger la longueur des vers parce que j'en suis consciente et j'essaye de les corriger, donc ça ne servirait à rien. sinon allez-y, conseillez moi etc Smile bonne lecture

(je rejoins les gens qui écrivent à 3h du matin)

L'aube de notre amour. 1/4 21/06/2007 à 13:35
«blottie dans la peine ombre,» Juste que le mot, c'est «pénombre»^^.
«J'écoute la pluie geindre, dans les ruelles sombres,» Le e est compté prosodiquement à l'hémistiche ;)
«-parcourent»
«-sourd» La rime est un peu irrégulière, et manque un peu de sens, mais rien de grave.
«Une brume apaisante, m'enlace doucement,» idem, le e à l'hémistiche est compté.
«un pensement» ça s'écrit «pansement» Tire la langue
«Au rythme des nuages, défilant sous la lune,» idem, le e à l'hémistiche Wink (et pareil au vers suivant)
«La source de mes ennuis, oh jamais ne tarit.» Le vers sonne mal, le e de «source» doit être compté avant la consonne, et le «oh» a un air de remplissage.
«Derrière mes cantilènes, j'imagine tes bras,» Il faut compter les e de «derrière» et «cantilènes» Tire la langue , et la virgule à la fin du vers casse le rythme inutilement, je trouve.
«-rue»
«-déchu» La rime est pauvre, elle gagnerait à rimer sur tout le son «-ru» ou «-chu» Wink
«S'étend tendrement le premier rayon du jour,» Il est d'usage de ne pas laisser de déterminant à l'hémistiche, encore moins se finissant par un e ;)
«Et l'oiseau solitaire est rejoint de jeunes merles,» Il faut compter le e dans «jeunes merles»
«Ton âpreté laisse place [...]» Encore le e Mr. Green
«Je me sens renaître de mes cendre ardentes,» Il est d'usage de e pas laisser à l'hémistiche un e devant consonne Wink

Sinon, très joli, tu quittes les clichés banals et l'effort est très louable Smile
L'aube de notre amour. 2/4 21/06/2007 à 13:51
merci beaucoup Smile pour ta correction. je ne savais pas que le e se prononçait à l'hémistiche (mince alors! ça m'arrangeait). Le "oh" j'avoue est très inaproprié et fait remplissage ^^. Merci encore.
L'aube de notre amour. 3/4 21/06/2007 à 14:04
vision assez noir du monde dans sa generaliter j'ai aprecier la description tres precise que tu fait de l'environnement dans lequel se retrouve plonger le lecteur tous en gardant cette vision assez noir... en plsus clair j'aime bien!
L'aube de notre amour. 4/4 21/06/2007 à 14:08
juste pour te dire que c'est un très beau poème Very Happy
J'ai reussit a lire ce poème juska la fin et pour moi c'est un exploit lol ^^
Felicitation et bonne continuation Wink
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne